» Accueil
Imprimer

SEPTEMBRE 2019

chers amis,

L'été s'effiloche et alors que sonnent les rentrées professionnelles, scolaires, paroissiales...  nous sommes tentés de reprendre nos activités à cent à l'heure ! Pour profiter des bienfaits de nos vacances et faire face à nos obligations en toute sérénité, rien n'égal une pratique chère au cœur de notre fondatrice, sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud  : 

  

Les oraisons jaculatoires

Le ruisseau adhère à la source d’où il dérive, la fleur à la tige qui la supporte, la flamme du foyer qui se consume. Séparer le ruisseau de la source, il se tarit. Couper la fleur de la tige, elle se fane. Retirer la flamme de son foyer, elle s’éteint. Il en est ainsi du corps et de l’âme de tout homme. Doué de deux substances, il doit les faire adhérer l’une à l’autre afin de maintenir et de développer leur existence respective. Le corps a ses aliments pour le nourrir, l’âme doit puiser aux sources vives pour vivre.

Pour le corps,  nul besoin de nous exhorter chaque jour pour savoir quand  lui donner une alimentation indispensable à sa survie.  Mais pour notre âme, qui elle aussi a faim et soif,  nous oublions bien souvent de lui donner de quoi posséder une vie pleine et abondante pour toute l’éternité. La vie de l’âme est née du souffle divin qui l’a fait jaillir du néant, d’emblée elle a besoin de ce même souffle pour s’épanouir !

Lorsque nos prières  deviennent sèches, difficiles, ardues et que le temps que nous y consacrons se raccourcit jusqu’à se raréfier, notre âme languit. Nous pouvons y suppléer par quelques formules brèves jetées vers le Ciel  appelées oraisons jaculatoires. Ces petites prières  maintiennent notre âme en vie. La répétition de ces élans,  de ces élévations vers Dieu, ces cris poussés secrètement vers le Ciel, ces aspirations courtes mais ardentes suppléent aux longues oraisons. Ces brindilles jetées dans le foyer de notre cœur entretiennent la flamme de la foi. On peut les diversifier de mille manières, les prononcer vocalement ou mentalement, les adresser à notre Seigneur, à la Vierge Marie, aux anges... dans toutes nos situations quotidiennes : l’impatience nous mine,  Douceur du Cœur de Jésus, pacifiez-moi ! Dans le découragement : Jésus j’ai confiance en Toi ! Dans la tristesse ou la désolation : Cœur de Jésus, tu es toute ma joie ! Dans les épreuves ou contrariétés : fiat que Ta volonté soit faite ! Dans la joie et la consolation : béni es-tu mon Seigneur ! Et mille autres invocations qui spontanément jaillissent de notre cœur !

Notre âme sera désaltérée et notre vie de foi transformée : gloire et louange à toi Seigneur Tout-Puissant !

Fêtes principales du mois

4 :           Bse Dina Bélanger (garde d’honneur)
6 :           1er vendredi du mois dédié au Sacré-Cœur de Jésus 
8 :           NATIVITE DE LA VIERGE MARIE
12 :         Saint nom de Marie
13 :         S. Jean Chrysostome
14 :         La CROIX GLORIEUSE
15 :         Notre Dame des Douleurs
16 :         Ss Corneille et Cyprien
21 :         S. Matthieu
23 :         S. Padre Pio de Pietrelcina
26 :         Bhx Luigi Tezza (garde d’honneur en Italie)
29 :         SS Michel, Gabriel, Raphaël

 



   

L'agenda du mois
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Saint du jour
22 Septembre
Fête du jour : Maurice
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Courage ! Au travail ! Car Je suis avec vous … Ne craignez pas !
Ag 2, 4
Actualité du moment

 Chers amis Gardes d'Honneur,

à l'occasion du 
100ème anniversaire
de la canonisation 
de Sainte Marguerite Marie 

les soeurs de la Visitation 
de Paray le Monial
sont heureuses de 
vous convier
à une grande rencontre
INTERNATIONALE
des Gardes d'Honneur
à Paray le Monial
les 8 - 9 - 10 MAI 2020
en la présence du 
Directeur Général,
le Père Juan Jose Infantes Barroso

Venez nombreux !