» Accueil
Imprimer

février 2019

La grisaille des journées d'hiver, les évènements plus ou moins heureux de la vie, les crises de la société entament parfois notre  espérance. Pour poursuivre notre pèlerinage terrestre  et trouver le véritable sens à notre vie,  il  faut nous enraciner dans la foi.  Sans la foi,  tout serait vide sens, vain et stérile  ! Ce 2 février en la fête de la Présentation de Jésus au Temple, alors que nous allumerons notre cierge (ou une bougie chez soi), posons un acte de foi : "Seigneur, éclaire nos routes, illumine nos vie car Tu es la lumière du monde, tu peux TOUT, j'ai confiance en Toi !"
Confions aussi à Notre Dame de Lourdes tous nos malades et tous ceux qui manquent d'espérance. 

Notre fondatrice, soeur Marie du Sacré Coeur Bernaud nous livre ce mois quelques conseils pour vivre selon l'esprit de foi !

L’esprit de foi

Nous avons la foi et adhérons aux enseignements révélés par Dieu et proposés par l’Eglise. La Trinité, l’Incarnation du Verbe, la Rédemption sur la Croix, la présence réelle dans l’Eucharistie, le Ciel, le purgatoire, l’enfer… voilà autant de dogmes sur lesquels nous n’accepterions aucun doute.

Pourtant, sans être incertaine, il arrive que notre foi se voile un peu comme le soleil d’hiver qui, même s’il éclaire moins, existe pourtant bien. Les soucis et préoccupations de ce monde mais aussi  le péché viennent comme autant de nuages se placer entre la lumière d’en haut et notre vie d’ici-bas ! Aussi, Jésus nous demande-t-il  non seulement d’avoir la foi mais l’esprit de foi !  Qu’est-ce à dire sinon qu’Il veut que les nuages qui planent entre Lui et nous disparaissent et que sa lumière ne cesse de nous envelopper, de nous éclairer et de nous réchauffer.

Si les vérités de foi étaient toujours bien présentes à notre âme, elles la pénétreraient toute entière et nous éviterions davantage le péché. Savoir que Dieu est près de nous, qu’Il nous voit, nous aime, nous supplie en Père de ne pas l’offenser, qu’Il nous jugera un jour, sentir constamment sa présence devraient être les meilleurs excitants pour faire le bien. Vivre entre sa Croix et son tabernacle tout en reposant sur son Cœur est source d’élan vers la perfection, de force dans le combat et de consolation dans les épreuves. Or qu’est-ce que cela sinon qu’avoir l’esprit de foi ?

C’est cet esprit que le Seigneur veut que nous  ravivions par la prière, l’oraison, les Sacrements mais aussi dans la vigilance de nous-mêmes et par notre façon de vivre. « Tout est possible à celui qui croit » (Mc 9, 23) disait Jésus au père du jeune possédé, et bien quand nous sentons le doute s’insinuer en nous,  n’hésitons pas à demander souvent à notre  Seigneur : « Nous croyons mais viens au secours de mon incrédulité ! » (Mc9, 24) Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud

ce 15 février, nous fêtons Saint Claude la Colombière, Jésuite, confesseur et directeur spirituel de sainte Marguerite Marie Alacoque (qui reçut les révélations du Sacré Coeur de Jésus). Ses écrits encouragèrent la dévotion au Coeur de Jésus. Béatifié en 1929, il a été canonisé par Jean Paul II le 31 mai 1992.

 

Fêtes principales du mois :

 

1 :            1er vendredi dédié au Sacré Cœur de Jésus
2 :            Présentation du Seigneur (Journée de la Vie Consacrée)

7 :            Bx Pie IX (Garde d’honneur)

11 :          Notre Dame de Lourdes (Journée des Malades)

14 :          Ss Cyrille et Méthode
15 :       St Claude la Colombière Jésuite
18 :          Ste Bernadette  
22 :          Chaire de S. Pierre                                  

27 :          Bse Mère Marie Deluil-Martiny (Garde d’honneur)

 

L'agenda du mois
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
Saint du jour
Samedi 23 Février
Fête du jour : Lazare
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.
Mt 11, 24
Actualité du moment

ô Marie,
Notre Dame de Lourdes
que votre beauté
et votre sourire
réchauffent nos coeurs
surtout de tous
ceux qui souffrent !


    

Que votre douceur maternelle 
apporte consolation,
réconfort, joie
et espérance
à tous ceux dont 
le corps est meurtri !


Ô Vierge Immaculée,
faites de nous 
des êtres disponibles
et généreux
pour tous nos frères
souffrants !

     Que votre Immaculée
Conception 
nous redonne 
notre esprit d’innocence 
et le désir de la sainteté !

Ô notre Dame
de tous les lieux
où vous daignez paraitre
pour nous consoler,
nous guider, 
nous sauver,
gardez-nous sous
votre virginal manteau !

Ô douce Mère,
prenez sur votre Coeur
tous ceux qui souffrent,
qui peinent et pleurent.
donnez à chacun consolation,
tendresse et courage 

Ô Douce Reine des Cieux
Soyez notre Mère,
Soyez notre Reine, 
demeurez avec nous !
Ainsi soit-il.

Geneviève V.